Editorial

Engagé depuis longtemps en politique, j'ai toujours eu à cœur de défendre l'intérêt public et en particulier celui de ma région.

Aussi me suis-je mis à disposition de mon parti pour être candidat, aux côtés d'Anne Seydoux, au Conseil des Etats lors des élections fédérales du 18 octobre 2015. Les membres de la direction du PDC-JDC puis les militants, membres et sympathisants m'ont accordé leur confiance en me désignant en tant que candidat officiel pour un nouveau mandat à Berne.

J'ai donc l'honneur et le plaisir de solliciter cette même confiance à l'ensemble des électrices et électeurs de la République et Canton du Jura en les invitant à voter pour les listes démocrates-chrétiennes au niveau cantonal et fédéral.

Comme je l'ai toujours fait en cas d'élection, je mettrai toute mon énergie, mes compétences et mes connaissances pour défendre de manière efficace les intérêts du Jura et de ses habitants. Cela notamment dans les domaines de l'agriculture, des transports publics, de la défense des régions périphériques, de la sécurité, de l'économie régionale ou des finances publiques que je veux saines.
La République et Canton du Jura aura quarante ans durant la prochaine législature. Il s'agira de rappeler à Berne que les cantons suisses ne doivent pas devenir des unités administratives aux ordres de la Confédération mais qu'ils sont des Etats avec leurs propres compétences et leurs particularités. Malheureusement, cette indépendance cantonale perd chaque jour du terrain et se réduit comme peau de chagrin. Au Conseil des Etats, Chambre des cantons, je n'aurai de cesse de rappeler cette évidence : plus d'autonomie aux cantons et moins de centralisme et de bureaucratie fédérale.

Je serai donc, en cas d'élection, la voix du Jura à Berne. En chœur avec toutes celles et tous ceux qui défendent notre région et le fédéralisme.

 Pierre kohler Candidat au conseil des états